jeudi 18 juillet 2013

Fabienne Verdier à Bruges


Fascinée par les nuances de couleurs exceptionnelles et par la spiritualité dans les oeuvres de Jan van Eyck, Hans Memling, Rogier van der Weyden, Hugo van der Goes et Simon Marmion, Fabienne Verdier entre par ses tableaux, ses oeuvres à l’encre et ses dessins, en dialogue avec les chefs d’oeuvre des Primitifs Flamands.

Relever un véritable défi

Il y a quatre ans, le Musée Groeninge de Bruges a proposé à Fabienne Verdier de travailler à partir des chefs d'oeuvre de la collection de Van Eyck à Memling et présenter ensuite dans les salles même du musée les peintures réalisées.


Les dix années d'apprentissage de la calligraphie que Fabienne Verdier avait vécues en Chine si elles lui avaient donné une spectaculaire maîtrise de l'encre et du pinceau n'avaient a priori rien de commun avec l'univers des peintres flamands !

Pourtant celle-ci déclare : «Au cours du lent travail de contemplation qui a précédé la réalisation des oeuvres, j'ai progressivement perçu comment les maîtres flamands avaient inventé cette relation nouvelle en Occident, à la fois physique et morale, entre l'homme et la nature et comment celle-ci était en miroir avec l'enseignement philosophique et esthétique que les lettrés chinois m'avaient transmis pendant près de dix ans en Chine.»



Parallèlement à l'exposition du Musée Groeninge, la Maison d'Erasme présente une partie des pastels et des encres réalisées par Fabienne Verdier en préparation ou en parallèle à ses tableaux. Elle présente aussi, pour la première fois, les carnets où s'accumulent notes et références (dont la transcription est à l'origine d'un livre d'Alexandre Vanautgaerden publié par Albin Michel) et nous font ainsi entrer au coeur même de la création de l'artiste.


Fabienne Verdier est une artiste à part

Peu connue en France alors que ses oeuvres sont à Beaubourg et qu'elles côtoient, au sein de la fondation Looser, celles de Yves Klein, Willem de Kooning, Richard Serra ou Alberto Giacometti, elle prépare à Bruges, au Groeninge museum, une grande exposition où ses peintures contemporaines seront exposées parmi des toiles des grands maîtres flamands. Son parcours est atypique : après les Beaux-arts de Toulouse, elle a passée dix années d'étude en Chine, dans des conditions épiques afin d'apprendre la calligraphie et la peinture chinoise, et d'en tirer une oeuvre extrêmement personnelle.


Grandioses et fascinantes, ses toiles, qu'elle peint au sol après de nombreuses études sur papier, reflètent aussi bien le fruit de son ascèse auprès de maîtres chinois exigeants, que sa sérénité, sa clairvoyance et son talent. On y retrouve les richesses qu'elle a tirées de ses rencontres, de ses lectures, de son étude systématique et assidue des oeuvres du passé, de son amour et de sa contemplation de la nature.

Dans sa recherche constante d'excellence et de perfection, cette femme à la volonté de fer est créatrice de liens : entre les cultures occidentales et orientales mais aussi plus récemment entre ses propres peintures et celles des grands maîtres.

A voir jusqu’au Dimanche 25 août 2013
Au Musée Groeninge de Bruges Dijver 12 Bruges 8000 en Belgique