mercredi 30 novembre 2011

Le don et le trop plein / vidéo N° 2


"L'hyper-activité cérébrale, si elle n'est pas compensée par le sport, la rêverie, la créativité, la détente, le rire, la tendresse, etc., se transformera en un sentiment mortifère pouvant conduire à des formes sérieuses de dépression, d'addiction et même jusqu'au suicide..." Erik David