dimanche 25 septembre 2011

Les 108 Upanishads en français

www.laurier-rouge.comVoici traduites en français, et annotées, les 108 Upanishads, dans leur texte intégral, y compris celles jusqu'ici inaccessibles au public francophone, accompagnées d'un glossaire sanskrit-français...

Vous qui aimez l'hindouisme, l'ésotérisme, le Yoga et les yogas, la méditation, ou les grands textes religieux, les chefs-d'œuvre de la spiritualité et de la littérature mystique...

Vous qui aimez les mythologies, les épopées cosmogoniques, et ressentez les archétypes de l'inconscient collectif et les lois premières qui modèlent les sociétés et leurs diverses croyances, de l'antiquité à nos jours…

En cliquant sur l’image, vous avez accés à l'intégrale en français des Upanishads, chefs-d'oeuvre de la spiritualité hindoue, englobant les enseignements religieux, philosophiques, mythologiques, ésotériques et métaphysiques des Védas, en vue de la libération. Brahman, Méditation, Yoga, OM, Karma, Réincarnation, Corps Subtils, etc., tous les grands sujets y sont exposés.

Les Upanishads se résument toutes à une enquête visant à éclaircir la vraie nature du Soi. La Bhagavad Gita et les Écritures qui traitent de la libération ont uniquement ce but. Shankara

Il y a deux oiseaux qui résident en ce corps, l'âme individuelle et l'Âme suprême. L'âme individuelle se nourrit des fruits de ses actes, tandis que l'Âme suprême n'est affectée par rien. Elle est uniquement le Témoin. Elle n'accomplit aucun acte. Elle ne fait que prendre, grâce à Sa propre Maya, la forme de l'âme individuelle, tout comme l'espace contenu à l'intérieur d'un pot semble illusoirement différer de l'espace extérieur et prendre la forme du pot. En réalité, tout est Shiva, tout est non-dualité, tout est Unicité absolue. Il n'existe aucune différence, de quelque sorte que ce soit. Rudra Hridaya Upanishad

Tous ceux parmi les êtres sensibles et sages qui réalisent le Soi dans la grotte du cœur, et l'y découvrent comme l'Éternel au sein de l'éphémère, comme la Conscience au sein des objets de conscience, comme l'Un, le Non-duel, qui prodigue néanmoins les objets de leurs désirs aux nombreux humains – c'est à eux qu'appartient la paix qui n'a pas de fin, et non aux autres. Katha Upanishad

C'est de l'ego que provient le danger, ainsi que les maladies mentales et le désir – il n'est pas d'ennemi plus dangereux que l'ego ; quel que soit, dans le monde des objets mobiles et immobiles, ce dont l'ego a pu jouir – tout cela est irréel ; seule est réelle la libération de l'emprise de l'ego. L'intellect court de-ci de-là, en vain mais avec grand zèle, tel un chien de village. Ô Brahmane, j'ai été rendu inerte par la poursuite de mes désirs et j'ai été mordu par mon mental comme par un chien ! Maha Upanishad

Il n'est nulle restriction, nulle origine ; nul n'est en servitude ; nul n'aspire à un autre état ; nul ne recherche la libération ; que dis-je ! Nul n'est libéré – c'est là la Vérité. Il n'existe que le Soi réel, et uniquement Lui, reflété dans les divers êtres. Il apparaît comme un ou multiple, telle la Lune sur les eaux miroitantes. Tripura Tapini Upanishad