lundi 6 juin 2011

Le Véritable est un

Le véritable est un. C’est le mental qui le fait paraître multiple. Lorsque nous percevons la diversité, l’unité a disparu ; dès que nous percevons l’unité, c’est la diversité qui n’est plus.

Le macrocosme et le microcosme sont construits exactement sur le même modèle. Notre corps est la barque qui nous portera jusqu'à l'autre rive de l'océan de la vie. Il faut en prendre soin.

Nous sommes responsables de ce que nous sommes et nous avons le pouvoir de faire nous-mêmes tout ce que nous désirons être. L'homme ne progresse pas de l'erreur vers la vérité, mais de vérités en vérités, d'une vérité moindre à une vérité plus grande.

L'homme idéal est celui qui, au milieu de l'activité la plus intense, sait trouver le silence et la solitude du désert. Cet homme-là s'est approprié le secret de la maîtrise de soi. Plus les circonstances seront contre toi, plus ta force intérieure sera éclatante.

Le premier signe de ce que l'on devient religieux est qu'on devient joyeux. Mais la joie et la tristesse sont toutes deux des chaînes ; l’une est en or et l’autre est en fer, mais elles sont également faites pour nous enchaîner et nous empêcher de réaliser notre vraie nature.

Nous devons toujours garder à l'esprit que nous n'allons pas devenir libre, mais que nous le sommes déjà.

Toute idée selon laquelle nous sommes liés est une illusion.

Toute idée selon laquelle nous sommes heureux ou malheureux est une grande illusion.

VIVEKANANDA

En illustration : création de Mudita, pastel à l'huile sur papier.