mercredi 20 octobre 2010

Mandala : trouver l'Unité du monde



Le terme mandala est entré dans le langage courant et les textes publiés sur ce sujet sont légion, sans que sa véritable portée soit toutefois toujours bien comprise. Hormis l'ouvrage ardu de Giuseppe Tucci publié il y a 30 ans et aujourd'hui daté, aucune présentation claire n'existe de ce principe pourtant si fondamental.

Pourtant, la figure du mandala, comme image du monde, offre un outil d'analyse particulièrement précieux pour comprendre notre temps.

Le livre que Fabrice Midal publie au Seuil
veut justement regarder la figure du mandala comme "pensée du monde", de l'harmonie, en s'attachant notamment à mettre en lumière ses résonances actuelles aussi bien dans l'art que dans la psychanalyse.

Le mandala est un principe clef du bouddhisme qui permet de décrire l'unité du monde, où l'homme et la nature sont dans une harmonie native. Il invite à questionner notre rapport à nous-mêmes et à ce qui nous entoure, sans instaurer de distance avec le réel, démarche d'authenticité que l'on retrouve aussi bien dans la science, la psychanalyse, la philosophie que dans l'art moderne.

Fabrice Midal est docteur en philosophie, producteur à France-Culture, chargé de cours à l'Université Paris VIII, où il enseigne la photographie. Il est également le biographe du maître bouddhiste Chogyam Trungpa, (Trungpa, Seuil, 2002 ; Chögyam Trungpa, une révolution bouddhiste, Éditions du Grand Est, 2007).

Fabrice Midal a trouvé dans ce contact avec le maître une inspiration qui l'a conduit à travailler sur le sens des mythes et des dieux au cœur du tantra bouddhiste (Mythes et Dieux Tibétains, Seuil, 2000), sur le sens de la chevalerie occidentale (L'esprit de la Chevalerie, Presses de la Renaissance, 2005) comme voie de dépassement de soi, vivifiant la dignité de l’homme hors de tout dogme religieux.

Artiste plasticien, il présente également le sens de l'art comme voie spirituelle, faite d'attention et de présence au monde (Petit traité de la modernité dans l’art, Pocket, 2007). Pour cela il interroge aussi bien l'œuvre de Jackson Pollock que celle de Rainer Maria Rilke, tentant d'apporter un regard neuf sur la modernité poétique au XXe siècle.

Enfin, il a publié en 2010 chez Albin Michel Et si de l'amour on ne savait rien ? et il dirige la collection L'esprit d'Ouverture aux Editions Belfond.

Samedi 30 octobre 2010 à 20h : Rencontre avec Fabrice Midal à L'Ame Enchantée, 11 rue Saint-Etienne, Vézelay, dans l'Yonne.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Le lien vers la Librairie l’Or des Etoiles : http://www.ordesetoiles.fr/

abritant l’association Convergences, organisatrice de cette conférence : http://www.convergences-vezelay.com/

Autre actualité : L'ATELIER DU LAURIER ROUGE propose un stage YOGA et MANDALA du 25 au 29 Octobre 2010 (5 jours, durant les vacances de la Toussaint), pour réaliser un mandala, sur toile, à l'acrylique, sur le thème des 5 éléments. Pour voir le descriptif du stage : www.laurier-rouge.com rubrique "YOGA DE L'ART - stages". Ou renseignements par Tel au : 03 25 70 69 35.