dimanche 28 décembre 2008

Encordé mais libre...

Très tôt passionné de montagne, Patrick Berhault abandonne l'école dès la seconde pour se consacrer exclusivement à l'escalade, puis à l'alpinisme. Avec sa pratique du solo de plus en plus affirmée, certains le prennent alors pour un fou, alors que d'autres voient en lui l'avenir de la « grimpe ». Il révolutionnera peu à peu l'approche de la montagne et de l'escalade en développant un style fondé sur la rapidité, la légèreté et une forme physique et mentale surprenante, se distinguant par des temps records, le plus souvent en solo et dans les voies les plus dures des Alpes.

Un nouveau concept de « grimpe » est né : il s'agit de développer une pratique fondée sur l'immersion longue dans la nature profonde et sauvage de la montagne et d'enchaîner des voies classiques ou modernes de manière inédite, avec « créativité » déclare-t-il souvent, dans la fluidité et la recherche de l'esthétique gestuelle.

Admirateur du danseur Rudolf Noureev, il s'investit dans une toute nouvelle discipline : la « danse-escalade ». Il s'entoure d'un chorégraphe, met au point des chorégraphies et donne des spectacles, notamment au festival de Châteauvallon.

Patrick Berhault partage alors sa vie entre des expéditions lointaines (Himalaya, Amérique latine), la formation de guides à l'École Nationale de Ski et d'Alpinisme à Chamonix, et le développement d'une vie locale autour des sports de nature, afin de mettre en pratique sa vision écologique du monde et de la société. Il devient le promoteur d'un alpinisme humaniste et écologique, capable de relier les hommes entre eux et avec la nature. Adepte d’une pratique pure et sans fioriture, ne s'inscrivant absolument pas dans une démarche de compétition, il parle de ses « exploits » comme des aventures de plaisir, d’esprit de cordée, de découverte : approcher la montagne sous des angles nouveaux, la parcourir par des itinéraires originaux, se faufiler au gré des caprices de la météo, apprivoiser de jolis chemins d’altitude, rencontrer ses compagnons de cordée au delà des mots, et surtout, faire le plein d’émotions ! Une longue course vers l’inconnu, un savoir-faire incomparable dans le sac à dos, un remarquable professionnalisme au bout des pieds et des doigts, une très solide expérience et une capacité de concentration hors norme, avec comme ultime but la recherche de soi en accord avec la beauté majestueuse de la Nature.

En Avril 2004, c’est malheureusement lors de l’une de ces superbes traversées dans les Alpes (le projet : gravir dans la foulée les 82 sommets de plus de 4000 mètres) en compagnie de Philipe Magnin, que Patrick Berhault disparaîtra dans le vide alors qu'il progressait sur une arête neigeuse mais sans difficulté majeure, n’ayant d’ailleurs pas jugé opportun d’être encordé à son compagnon.

Et une belle leçon de courage :

En rangeant ses affaires, après cette chute mortelle, Philippe Magnin retrouve, dans les papiers de Patrick Berhault un carton, une sorte de papier-talisman, que l’alpiniste disparu conservait lors de ses courses en montagne :

Le Courage

Sachant que tout a sa raison d’être
et que chaque évènement sert
à nous faire évoluer, j’ai le courage
d’aller jusqu’au bout de mes démarches
spirituelles comme matérielles,
car je suis confiant d’avoir de bons résultats.
L’Etincelle Divine qui m’anime
sait ce qui est bon pour moi,
je la laisse guider tous mes pas.
Je ne m’oppose pas à Sa volonté
et je tiens bon coûte que coûte.

Un vrai yogi de la montagne !

Il nous laisse aussi de superbes traces et témoignages en livres, en films ou DVD, dont :

« Encordé mais libre » aux Éditions Glénat Livres, Grenoble, octobre 2001

« Le Grand Voyage alpin, la traversée des Alpes » aux Éditions Glénat Livres, Grenoble, novembre 2001

Film « La Cordée de rêve 2001 » de Gilles Chappaz, produit par Migoo Productions retrace le grand voyage alpin réalisé en 2000-2001

Film « Sur le fil des 4000 » de Gilles Chappaz, retrace l'enchaînement de 64 des 82 sommets de plus de 4000 des Alpes. Monté à titre posthume par Gilles Chappaz avec notamment des images Mini-DV réalisées par Patrick Berhault et Philippe Magnin au cours de cette aventure. Produit par Migoo Productions

Film « Berhault 2008 » de Gilles Chappaz & Raphaël Lassablière, produit par Migoo Productions

Site sur les films : www.migoo.com