vendredi 31 octobre 2008

Maya et la danse

Maya est danseuse de Bharata Natyam, elle enseigne le yoga et exerce également le métier de kinésithérapeute.

Danser... voici ce qu'elle dit de son expérience :
Ma première motivation dans la pratique du Bharata Natyam a toujours été intimement liée au plaisir éprouvé. La danse sacrée révèle en moi la nature jubilatoire d’exister. Ceci me met en contact avec une force vitale qui a rapport avec l’enthousiasme.
Il est intéressant de noter que la racine grecque du mot enthousiasme vient de théos qui veut dire : avoir le dieu en soi. Danser, c’est se donner totalement à l’instant présent, moment magique de la somme de tous les moments où l’on a poli pas à pas le geste pour se couler avec de plus en plus de fluidité dans le flot de la musique. Être en rythme procède de ce travail où musique et mouvement sont réunis dans le présent, ce qui requiert technique et sensibilité.
Par la discipline de la pratique qui nous travaille au corps et exige de l’esprit une attention totale à ce qui se joue musicalement en nous, la danse permet de se centrer. C’est un rendez-vous avec l’essence de nous-mêmes, avec le grand tout qui nous a engendrés. Danser en public, c’est dépasser notre seule dimension pour aller vers les autres et leur offrir cette fleur cueillie dans le jardin de notre ardeur.

Le Bharata Natyam est la danse classique de l’Inde du Sud-Est, plus précisément de l’état du Tamil Nadu. Son origine est d’essence divine puisque ce sont les dieux qui ont demandé à Brahma de créer un divertissement audible et visible, commun à toutes les castes de la société. Brahma créa donc un cinquième Véda, le transmit au sage Bharata qui rédigea alors un traité, le Natya Shastra, entre le deuxième siècle avant et le deuxième siècle après Jésus-Christ. Natya voulant dire "théâtre", la danse faisait donc partie intégrante du théâtre.
C’est Shiva qui ajouta pour embellir le spectacle l’enseignement spécifique de Nritta, la danse pure, révélant son aspect dynamique, viril et puissant nommé Tandava. Il confia à son épouse Parvati l’enseignement de l’aspect gracieux, charmeur et délicat nommé Lasya.
Depuis plus de deux mille ans, le Natya Shastra écrit par Bharata à la suite d’une révélation divine, fait toujours autorité dans le monde artistique. Pour ce qui est de la danse, c’est seulement en 1932 que le terme de Bharata Natyam fut choisi pour remplacer celui de Sadir qualifiant d’offrande le rituel dansé des devadasi (danseuses de temple). Ainsi le nom de l’auteur du traité, Bharata est-il rappelé, les trois premières syllables de ce nom évoquant : Bhava : l’état d’âme, Raga : le code musical, Tala : le rythme.

Spectacle le 15 Novembre 2008
"RAMDAM" au Centre d’Action Culturelle de Mantes La Jolie, Yvelines
Réservations : 01 30 63 03 30
http://www.cacgeorgesbrassens.com/

Conférence de Maya "Bharata Natyam : art et spiritualité"
mardi 25 novembre 2008
à 18h30 à la Maison des Indes (Paris 6e)
sur réservation http://www.maisondesindes.com/

En kiosque, le N° 13 / Octobre-Novembre 2008 du magazine Energies, Maya en fait la couverture, et à l'intérieur deux pages sur sa pratique "Charmez les Dieux avec le Yoga de la Danse"